Exhibited Works

Informations

Nathanaëlle Herbelin
L'eau douce pénètre en profondeur

Nosbaum Reding Projects a le plaisir d’accueillir la première exposition au Luxembourg de Nathanaëlle Herbelin. L’œuvre de la jeune peintre franco-israélienne s’articule essentiellement autour de genres picturaux classiques – paysages, intérieurs et portraits – dont elle semble à première vue respecter les conventions. Mais si les motifs de ses tableaux procèdent de l’observation de la réalité ou de modèles photographiques, l’artiste aménage une place importante à l’imaginaire, soit en s’écartant de manière délibérée de la facture réaliste qui sous-tend ses tableaux, soit en procédant à des mises en scènes d’objets qui renvoient à des événement passés ou des personnes absentes.  

La présentation chez Nosbaum Reding Projects dévoile un volet moins connu de l’œuvre de Nathanaëlle Herbelin en se concentrant sur sa pratique du dessin. À travers une série d’œuvres sur papier – esquisses, dessins préparatoires, aquarelles – elle rend compte du processus de mise en image de l’artiste, dont le travail tend toujours vers la simplification et l’épure. Dans ces croquis et études se dévoile une peintre sans cesse à la recherche de la représentation juste, selon l’idée que la peinture est « un enregistrement de la subjectivité » qui, tout en témoignant de la réalité, crée une distance par rapport à celle-ci qui nous permet de la saisir dans son universalité.

Nathanaëlle Herbelin (née en 1989 en Israël), vit et travaille à Paris et à Tel Aviv. Diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, elle a exposé son travail dans de nombreux contextes, notamment chez Jousse Entreprise à Paris, Eigen+Art à Leipzig et MA Architects à New York ainsi qu’au Musée des Beaux-Arts de Rennes, à la Villa Saint-Cyr à Bourg-la-Reine ou encore à la AM/PM Gallery à Londres. Ses œuvres se trouvent dans de nombreuses collections importantes, parmi lesquelles la Collection Lambert à Avignon et la Fondation d’Enterprise Ricard à Paris. Elle a reçu le Colas Foundation Prize for Contemporary Painting en 2015 et le Yishu 8 Award en 2019 et a bénéficié de plusieurs résidences de travail à l’étranger, ainsi à Beijing et à New York.

___

Nathanaëlle Herbelin
L'eau douce pénètre en profondeur

Nosbaum Reding Projects is pleased to present Nathanaëlle Herbelin’s first solo exhibition in Luxembourg. The work of the young Franco-Israeli painter revolves around traditional pictorial genres – landscapes, interiors and portraits – whose conventions it appears to comply with. But while the motifs of her paintings are based on the observation of reality or photographic models, the artist always makes room for imagination, either by purposefully deviating from the realistic facture that underpins her paintings or by staging objects on the picture plane that refer to past events or absent protagonists.

The presentation at Nosbaum Reding Projects focusses on a lesser-known aspect of Nathanaëlle Herbelin’s work by focusing on her drawing practice. Through a series of works on paper – sketches, preparatory drawings, watercolours – it provides a glimpse into the creative process of an artist whose work always aims for simplification and refinement. The sketches and studies in the exhibition reveal a painter who is constantly in search of ‘true’ rather than ‘accurate’ representation, according to the idea that painting is ‘a recording of subjectivity’ that bears witness to reality while simultaneously creating a distance to it which allows us to grasp its universal essence.

Nathanaëlle Herbelin (born in Israel in 1989), lives and works in Paris and Tel Aviv. A graduate of the l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, she has exhibited her work in many contexts, including at Jousse Entreprise in Paris, Eigen + Art in Leipzig and MA Architects in New York as well as Musée des Beaux-Arts in Rennes, Villa Saint-Cyr in Bourg-la-Reine and AM/PM Gallery in London. Her works can be found in numerous renowned collections, including Collection Lambert in Avignon and Fondation d’Enterprise Ricard in Paris. She has received the Colas Foundation Prize for Contemporary Painting in 2015 and the Yishu 8 Award in 2019, and has completed several residencies abroad, including in Beijing and New York.

Texte et traduction
Boris Patrick Kremer

Documents

Subscribe

Ok
Unsubscribe