Exhibited Works

Informations

(ENG)

Jean Boghossian's solo exhibition, "Smoke Signals," at Nosbaum Reding Gallery in Luxembourg, offers a captivating exploration of communication through the prism of an elementary force of nature. Specifically designed for Nosbaum Reding, this exhibition utilizes the concept of "Smoke Signals" - a form of primary but enigmatic long-distance communication - to explore themes of connection, miscommunication, and the ephemeral nature of messages in our ever-evolving era.

 

Historically, "Smoke Signals" have been a universal thread in the fabric of human endeavors, utilized by various cultures across the globe. They served as a form of elementary messaging, from strategic signals along the Great Wall of China to complex messages of Native American tribes across the plains, to the ancient Greeks, who used smoke to signal significant events like the fall of Troy. Each case illustrates humanity's persistent effort to communicate and convey messages across vast distances and epochs.

 

"Smoke Signals" merges the historical use of smoke in art with Boghossian's personal journey. Boghossian's path, from Aleppo, traversing the aftermath of the Armenian genocide, to Beirut during the Lebanese civil war, and his ultimate settlement in Belgium, mirrors the historical use of "Smoke Signals" - overcoming obstacles, seeking connection, and the continuous search for a means to express complex stories of identity and survival. In "Smoke Signals," this personal history and the broader human experience converge, using the evolution of "Smoke Signals" as a metaphor for the development of human communication.

 

The exhibition places Boghossian's work within an expanded historical art framework, highlighting the symbolic, aesthetic, and conceptual dimensions that smoke has embodied in artistic practices across different eras and cultures. From Wolfgang Paalen's innovative use of smoke to the unique imprints created by Yves Klein, it demonstrates how Boghossian's work aligns with this legacy, enriching the history of smoke as an artistic medium. This exhibition explores the evolution of abstraction in Boghossian's creations, a more lyrical evolution and a deconstruction by fire or pigment. Boghossian's body of work also engages in dialogue with artistic movements that have influenced modern art, paying tribute to the contributions of Expressionism, Abstract Expressionism, and the gestural techniques of Art Informel. The influences of these currents manifest in the smoky contours and spontaneous eruptions of color and form that define Boghossian's works.

 

Boghossian's nuanced approach to repetition marks a central aspect of the exhibition. While it may appear to deviate from the concept of repetition, the works presented testify to a sophisticated exploration of the theme. Here, repetition transforms into a platform for variation, where recurring forms and motifs are explored with subtle differences, each variation enriching a broader discourse on the dynamics of change and continuity in art and communication.

 

Boghossian's exploration of smoke and its transformation reflects not only the past but also our present, highlighting the complexities of communication in a world where messages are increasingly subject to distortion and misinterpretation. The exhibition invites viewers to reflect on how communication shapes our understanding of each other and the world around us, how messages, like smoke, can be clear or obscured, and how their interpretation is influenced by the context in which they are received.

 

Thus, "Smoke Signals" at Nosbaum Reding Gallery is much more than an exhibition; it is a dialogue between history and contemporary life, between the artist's personal narrative and the universal human quest for connection. Through the artistic prism of Jean Boghossian, we are invited to explore the subtleties of communication, the beauty of ephemeral messages, and the ongoing challenge of finding clarity amidst the complex narratives of our societies.

 

---

 

(FR)

L'exposition solo de Jean Boghossian, "Smoke Signals", à Nosbaum Reding Gallery au Luxembourg, propose une exploration captivante de la communication à travers le prisme d'une force élémentaire de la nature. Conçue spécifiquement pour Nosbaum Reding, cette exposition utilise le concept des "Smoke Signals" – une forme de communication à distance primaire mais énigmatique – pour explorer les thèmes de la connexion, de la mécommunication et de la nature éphémère des messages dans notre époque en perpétuelle évolution.

 

Historiquement, les "Smoke Signals" ont constitué un fil universel dans le tissu des efforts humains, utilisés par diverses cultures à travers le monde. Ils ont fonctionné comme une forme de messagerie élémentaire, des signaux stratégiques le long de la Grande Muraille de Chine aux messages complexes des tribus amérindiennes à travers les plaines, jusqu'aux Grecs anciens, qui utilisaient la fumée pour signaler des événements significatifs comme la chute de Troie. Chaque cas illustre l'effort persistant de l'humanité pour communiquer et transmettre des messages à travers l'immensité des distances et des époques.

 

"Smoke Signals" fusionne l'utilisation historique de la fumée dans l'art avec le parcours personnel de Boghossian. Le chemin de Boghossian, d'Alep, traversant les séquelles du génocide arménien, à Beyrouth pendant la guerre civile libanaise, et son installation finale en Belgique, reflète l'utilisation historique des "Smoke Signals" – surmontant les obstacles, cherchant la connexion et la recherche continue d'un moyen d'exprimer des histoires complexes d'identité et de survie. Dans "Smoke Signals", cette histoire personnelle et l'expérience humaine plus large se rejoignent, utilisant l'évolution des "Smoke Signals" comme métaphore pour le développement de la communication humaine.

 

L'exposition situe le travail de Boghossian dans un cadre historique de l'art élargi, soulignant les dimensions symbolique, esthétique et conceptuelle que la fumée a incarnées dans les pratiques artistiques à travers différentes époques et cultures. De l'usage innovant de la fumée par Wolfgang Paalen aux empreintes singulières créées par Yves Klein, elle démontre comment l'œuvre de Boghossian s'aligne sur cet héritage, enrichissant l'histoire de la fumée en tant que médium artistique. Cette exposition explore l'évolution de l'abstraction dans les créations de Boghossian, une évolution plus lyrique et une déconstruction par le feu ou le pigment. Le corpus de Boghossian engage aussi un dialogue avec les mouvements artistiques qui ont influencé l'art moderne, rendant hommage aux contributions de l'Expressionnisme, de l'Expressionnisme Abstrait, et des techniques gestuelles de l'Art Informel. Les influences de ces courants se manifestent dans les contours fumés et les éruptions spontanées de couleur et de forme qui définissent les œuvres de Boghossian.

 

L'approche nuancée de Boghossian à la répétition marque un aspect central de l'exposition. Bien qu'il puisse sembler s'éloigner du concept de répétition, les œuvres présentées témoignent d'une exploration sophistiquée du thème. La répétition se transforme ici en une plateforme pour la variation, où des formes et motifs récurrents sont explorés avec des différences subtiles, chaque variation enrichissant un discours plus vaste sur la dynamique du changement et de la continuité dans l'art et la communication.

 

L'exploration par Boghossian de la fumée et de sa transformation reflète non seulement le passé mais aussi notre présent, soulignant les complexités de la communication dans un monde où les messages sont de plus en plus sujets à la distorsion et à la mauvaise interprétation. L'exposition invite les spectateurs à réfléchir sur la manière dont la communication façonne notre compréhension les uns des autres et du monde qui nous entoure, comment les messages, comme la fumée, peuvent être clairs ou obscurcis, et comment leur interprétation est influencée par le contexte dans lequel ils sont reçus.

 

Ainsi, "Smoke Signals" à Nosbaum Reding Luxembourg est bien plus qu'une exposition ; c'est un dialogue entre l'histoire et la vie contemporaine, entre le récit personnel de l'artiste et la quête universelle humaine de connexion. À travers le prisme artistique de Jean Boghossian, nous sommes invités à explorer les subtilités de la communication, la beauté des messages éphémères et le défi continu de trouver la clarté au milieu des récits complexes de nos sociétés.

 

© Studio Boghossian


Photo credits: © Audrey Jonchères | Nosbaum Reding

Documents

Download Press Kit

(ENG)

 

"Smoke Signals," Jean Boghossian's solo exhibition at Nosbaum Reding Gallery in Luxembourg, presents a profound exploration of communication through natural elements, particularly focusing on the ancient method of smoke signals as a metaphor for the complexities of conveying messages. The exhibition uniquely blends the historical significance of smoke signals across various cultures with Boghossian's personal history, from his origins in Aleppo through the Lebanese civil war to his settlement in Belgium, paralleling these experiences with humanity's enduring attempts to overcome distances and challenges through communication. It not only showcases the evolution of smoke as an artistic medium, connecting Boghossian's work with significant art movements and figures but also delves into themes of connection, miscommunication, and the ephemeral nature of messages in our modern era. Through this, "Smoke Signals" becomes a dialogue between past and present, inviting reflection on the nuances of communication and the impact of context on message interpretation, making it a meaningful intersection of history, personal narrative, and art.

 

(FR)

 

"Smoke Signals", la première exposition solo de Jean Boghossian à Nosbaum Reding Gallery Luxembourg, offre une exploration profonde de la communication à travers les éléments naturels, se concentrant sur la méthode ancienne des signaux de fumée comme métaphore des complexités de la transmission des messages. Cette exposition mélange l'importance historique des signaux de fumée à travers différentes cultures avec le parcours personnel de Boghossian, depuis ses origines à Alep à travers la guerre civile libanaise jusqu'à son installation en Belgique, en parallèle avec les tentatives persistantes de l'humanité de surmonter les distances et les défis à travers la communication. Elle met en lumière l'évolution de la fumée comme moyen artistique, reliant le travail de Boghossian avec d'importants mouvements et figures artistiques, et plonge dans les thèmes de la connexion, de la mécommunication et de la nature éphémère des messages à notre époque moderne. "Smoke Signals" marque une intersection significative de l'histoire, du récit personnel et de l'art, invitant à la réflexion sur les nuances de la communication et l'impact du contexte sur l'interprétation des messages, lors du dévoilement de Boghossian à la galerie.

 

© Studio Boghossian

Subscribe

Ok
Unsubscribe